J'improvise sur des standards...

J'improvise sur des standards. J'improvise aussi sur certains autres thèmes dont je me sens très proche. Je compose* des mélodies "des thèmes" pour avoir un support plus "approprié" pour développer plus naturellement l'improvisation.

Contrairement au musicien classique qui interprète une oeuvre, le musicien de jazz ne se livre pas à la même tache, car dans le jazz l'interprétation est l'oeuvre.

Quelquefois j'ai l'impression que Charlie Parker jouait une musique autre que le jazz, un troisième courant (peut être celui évoqué par Gunther Schuller...) une sorte d'alchimie entre la musique de jazz et la musique classique du vingtième siècle. Charlie Parker (Bird) était façonné par le blues mais était aussi profondément "marqué" interpellé par la musique de Varèse, Hindemith, Bartok, L'école de Vienne, Stravinsky etc...La musique de Bird est très instinctive, très "dodécaphonique",  "chromatique" Bird est un africain né aux Etats unis, jamais cette dualité n'a été jouée (et vécue) de façon aussi évidente par un musicien ( noir ) de jazz.

Je suis tombé amoureux de la musique de Parker vers ma treizième année, plus tard j'ai entendu en concert à Paris John Coltrane (John Coltrane saxophone, McCoy Tyner piano, Jimmy Garrison Contrebasse, Elvin Jones batterie) et aussi Ornette Coleman (Ornette Coleman saxophone, David Izenzo contrebasse, Charles Moffet batterie). Je fréquentais aussi beaucoup le "Chat qui pêche" Plus tard j'ai découvert la musique de Art Pepper, j'ai été bouleversé.

Art Pepper et John Coltrane sont très proches, dans la démarche musicale, de Charlie Parker, car ils jouent ce qu'ils sont. Les saxophonistes qui cherchent trop à imiter Parker font une musique habile et bien jouée, mais cela m'évoque une sorte de musique "stérilisée".

Bird jouait une musique puissante car il était lui même. Quand on écoute attentivement des chorus en "live" de Charlie Parker, Art Pepper, John Coltrane on est face à la même intensité.

Lester Young, Charlie Parker, John Coltrane, Art Pepper, je nomme ces quatre saxophonistes car ils m'ont mis la tête à l'envers, ils m'ont fait comprendre que l'art n'a rien à voir avec la "joliesse".

Compositions

  • Asi / Art hommage à Art Pepper / Avril
  • Arrabi
  • Ballad one / Ballad for Vava / Ballad for Agathe pour ma fille
  • Ballad in the Val / Blues / Blues diminué
  • Blue Lopez Blues
  • Carre blues / Charlie, Art / Christian Dance / Cold Turkey
  • Décibel pour le petit chien / Daisy
  • Five or six / Four, Three
  • For Rox
  • Genre
  • Gone le voyage, le trip
  • Hommage à Christopher Charles Christopher Parker / Hiccup
  • Lakadaisical / Little blue ballerina / Loukoum
  • Mambo blues / Mélodie / M.M.
  • One of them was shining / Open sandwich canapé clic clac
  • Ossessione / Pad le bon coup, le bon plan
  • Peter bent le monde selon Garp / Poussy le chat
  • Red shoes / ( I ) Remember bop
  • Salomé / Sonia
  • Unknown / Unstable/ Woodblok
Christian Fridelance

A écouter

Divers orchestres

1980-1982

Mes débuts professionnels
Ry Havana Quartet

1982-1983

Big Band du CNR de Besancon

1983-1984

Duo
Piano, saxophone

1984-1985

Fritssie Quartet
Guitare, saxophone, contrebasse, batterie

1985-1989

Carré Jazz Trio 
Contrebasse : Laurent Souque
Batterie : Patrick Barbenoir
Saxophone : Christian Fridelance

1988-1989

Prestations avec Oliver Eyrisch Trio (Fribourg)
et Eric Soum Quartet (Strasbourg)

1990

Thème musical du long métrage
«  Le syndrome de l'espion »

Je commence à donner des cours de saxophone

1991

Groupe Axis (big band)
création de René Andriantavy
hommage à  Jimmy Hendrix
concerts au Théâtre de Besancon et à L'Olympia (Paris).

Depuis 1992

Christian Fridelance Quartet (jazz moderne **)
Piano ou guitare, contrebasse, batterie, saxophone
Différents musiciens ont plus ou moins participé au quartet
Des pianistes : Sébastien Goret, François Aymonier,
Tom Grass, Fred Maggi, Damien Groleau, Christian Régnier... 
Des guitaristes : Jérome Lebfevre, Bruno Minair,
George Guy, Eric Soum, Stéphane Neidhart... 
Des contrebassistes : Alain Quai, Nicolas Morro,
James Mcgaw, Eric Jankowsky, Pascal Ouvrard-Naclerio, Claudio Ibarra, Vladimir Torres, Jérome Fohrer, George Guy, Jean Luc Miotti, Jean-Baptiste Boley...
Des batteurs: Raphaël Sonntag, Guigui, Maurice Poyard, Francis Wininger, Francesco Rees, Biniou Retrouvey, Vincent Rusquet, Jérome Baldeck...

2002

Enregistrement d'un album (des compositions)
à Strasbourg « studio du Chesnay »
Fred Maggi (piano), Jean Luc Miotti (contrebasse),
Francesco Rees (batterie), Christian Fridelance (saxophone)

2004

Parallélement au quartet  j'aime jouer en duo « piano / saxophone » 

** Quand je pense jazz moderne , je parle d'un courant dans lequel on peut inclure avec beaucoup de nuances des musiciens comme Tom Harrel, Keith Jarett, Steve Coleman, Steve Grossman, Brad Mehldau... Une très longue liste de musiciens qui jouent à mon avis, plus le fond que la forme.